Partagez | 
 

 Cours de cuisine [Pv Evangeline A. Hill]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité





MessageSujet: Cours de cuisine [Pv Evangeline A. Hill]   Ven 15 Mai - 15:07






Cours de cuisine
feat Evangeline A. Hill





Quinze heures moins cinq.

J’entrais dans la cuisine vide. Ce qui pour l’occasion ne pouvait que m’arrangeais grandement. Evangeline était censée me rejoindre pour que je lui apprenne deux  trois trucs. Je bâillais, j’aurais probablement dû lui donner rendez-vous plus tard dans la journée. Un manque cruel de sommeil n’allait probablement pas aider mes affaires. J’aurais pu le faire chez moi aussi vous me direz. Mais il y avait tout de suite beaucoup moins de place, donc beaucoup plus difficile de lui apprendre quelque chose de correct, ou du moins de mangeable. Ce qui au final était l’objectif.

Venant de me lever sans même avoir pris le temps de déjeuner, j’allais lui apprendre à faire un gâteau, au moins, on aurait quelque chose de bon à se mettre sous la dent. En attendant qu’elle arrive, j’attrapais une tasse dans le placard bien décidé à me faire un café en étouffant un nouveau bâillement. Non, mais sérieusement, j’aurais réellement dû brancher mon cerveau avant de fixer cette heure. C’était réellement trop tôt pour moi.

Pendant que la cafetière se remplissait, car oui, il me faudrait au moins ça. Je me baissais dans le placard pour sortir ce qui allait bien pouvoir nous servir. Beurre, sucre,  farine, œuf, et j’en passe. Je rajoutais une petite dose de chocolat. Toujours plus agréable avec le café du matin, même si je ne serais probablement plus au premier.

- Bon….  Il ne reste plus qu’à l’attendre.

J’attrapais ma tasse de café avant d’aller m’asseoir sur un tabouret. Je jetais un coup d’œil amusé à l’un des tabliers présents dans la pièce. Il me fit sourire alors que j’imaginais déjà Evangeline avec, une parfaite tenue de soubrette, même si elle n’en avait que le tablier. J’éclatais de rire, il allait réellement falloir que j’en prenne une photo pour souvenir. J’imaginais déjà sa tête avec cette chose. Bien entendu, j’allais devoir trouvé un truc pour la convaincre, enfin, en soit probablement la faire sourire allait être un exploit ! Qu’importe, j’y arriverais bien un jour, comme je lui prouverais qu’elle pouvait me faire confiance. Tout n’était qu’une question de temps. D’autant plus qu’elle me permettait d’échapper à Alistair, ce qui ne pouvait sérieusement que m’arranger.

- Je devrais peut-être lui acheter un truc pour me rendre un fier service.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Cours de cuisine [Pv Evangeline A. Hill]   Ven 15 Mai - 17:47

Il y a des jours avec et des jours sans. Ces derniers temps c'est plutôt sans et ça ne pas l'air de vouloirs changer. Je me suis levée aux aurores , arrachée au sommeil par le même cauchemar qui me poursuit depuis des années. J'ai commencé cette journée comme toutes les autres. Je suis allée dans le parc pour courir comme si j'avais le diable aux trousses, comme pour fuir les démons qui me collent aux basques. Courir jusqu'à ce que mes poumons lâchent, que mon corps cède, que je tombe à genoux en crachant presque mes poumons. Courir pour me faire mal, pour me souvenir que putain de merde je suis encore en vie sans savoir pourquoi je continue de respirer. Puis les jambes tremblantes je suis retournée à l'hôtel pour me remettre d'aplomb histoire de pouvoir affronter cette nouvelle journée. Après une douche expresse j'ai picoré à peine les restes que j'ai trouvé dans les cuisines avant de m'injecter une cocktail molotov dans les veines, me détruisant un peu plus. J'en ai besoin de cette drogue, de cette douleur, de ces chaines que je traîne. Puis j'ai passé le reste de mon temps à faire des lits et à récurer les toilettes. J'ai l'impression de l'odeur de détergent me colle à la peau, qu'elle s'est imprégnée jusque dans mes cheveux.

Je me redresse en soupirant, faisant craquer mes vertèbres douloureuses. Je jette un coup d’œil à la pendule accrochée au mur. Je me demanderais toujours pourquoi il y a des pendules dans cette hôtel. A quoi peut bien l'heure quand on est bloqué entre ces quatre murs où le temps s'est arrêté? Puis soudain un flash traverse mon esprit. Merde, merde, merde. J'ai rendez-vous avec Mael dans moins de cinq minutes à l'autre bout de l'hôtel. Je n'ai pas vu le temps passé mais au moins j'ai une réponse à ma question, voilà à quoi sert les horloges. Si je veux arriver à temps j'ai plutôt intérêt à bouger mes fesses. Je range ou plutôt jette tout mon attirail de nettoyage dans un placard et parcours les couloirs au pas de course. Je manque plus d'une fois de rentrer de plein fouet dans une personne qui traîne un peu trop sur mon passage. J'arrive de justesse à les éviter en me confondant en excuses et je ne sais pas quel miracle j'arrive non seulement aux cuisines avec seulement trente secondes de retard mais aussi en un seul morceau.   

Mael est déjà sirotant tranquillement un café. M'appuyant sur le frigo le plus proche je prends une bonne minute à reprendre ma respiration avant de réussir à articuler une phrase compréhensible.

Dé-désolée... je t'ai fais attendre trop longtemps?

Il s'est mis en tête de m'apprendre la pâtisserie, allez savoir pourquoi. C'est un garçon gentil, peut être un peu trop insouciant et porté sur le sexe selon moi mais bizarrement il fait ce qu'il peut pour me mettre à l'aise. Alors je fais des efforts pour être respective, en d'autres mots je ne m'enfuis pas en courant. Je lui fais même un demi-sourire, un véritable exploit pour l'antisociale que je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Cours de cuisine [Pv Evangeline A. Hill]   Ven 15 Mai - 19:10






Cours de cuisine
feat Evangeline A. Hill






Je n’avais pas encore fini de boire mon café que la naine fit son entrer. Non pas discrètement comme je m’y attendais, mais en claquant les portes derrière elle. Elle entra dans la pièce et s’appuya contre un frigo pour reprendre son souffle. Je bus une nouvelle gorgée en l’observant en silence lui laissant le temps qu’il lui fallait. Je jetais un coup d’œil à l’horloge au-dessous du four. Pile à l’heure, pourtant elle était essoufflée. Avait-elle couru pour arriver à l’heure ? Je cachais mon sourire derrière ma tasse.

- Dé-désolée… je t’ai fait attendre trop longtemps ?

J’applaudissais l’évènement !

- Premier demi-sourire depuis un moment.

Je posais ma tasse en silence sur la table et me redressais. J’attrapais un verre dans l’armoire que je remplis d’eau avant de me diriger vers elle. Je lui tendis, si elle avait réellement couru, cela lui ferait probablement du bien de se désaltérer un peu.

- Pas le moins du monde…..

J’attendis qu’elle prenne son verre pour me retourner avec un grand sourire. Cette fois, j’allais lui enfiler le costume de la honte. Chose qui me permettrait probablement de bien rire à son insu, espérant par la même occasion réussir à lui tirer une quelconque réaction un peu plus joyeuse de sa part. Même si j’avais largement de quoi douter sur ce dernier point au final. Enfin si je ne tentais rien, elle n’était probablement pas près de changer en une fille beaucoup plus joyeuse. J’attrapais la tenue avant de me diriger avec elle tout sourire. La tournant de façon qu’elle ne puisse pas voir.

- Il serait bien dommage que tu salisses tes vêtements non ?

Mon sourire s’agrandit alors que je lui passais autour de cou. Je passais derrière elle pour l’aider à le fermer.

- Essai de t’attacher les cheveux.

Je repassais devant elle avec un grand sourire et attrapais mon portable pour prendre une photo.

- Souvenir… Ou chantage…. Qui sait ?

Je retournais à ma place pour boire fini mon café alors que je lui laissais le temps de se décider si elle gardait ou non sa tenue. J’avais surtout hâte de voir sa réaction. Allait-elle enfin se dérider un peu ou rester tout aussi froide ?

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Cours de cuisine [Pv Evangeline A. Hill]   Ven 15 Mai - 22:43

J'ai l'impression d'être un poisson qu'on a sorti de l'eau ou une asthmatique qui a couru un marathon. Je dois être assez comique à cet instant à faire de l'hyperventilation. Peu à peu je finis par retrouver une respiration décente alors que Mael applaudit. Je le regarde perplexe. Qu'est ce qu'il lui prend? Il répond à ma question disant que je lui souris enfin. Je sens le rouge me monter aux joues et je détourne les yeux avant de grommeler quelques mots entre mes dents.

Vas-y moque toi...

Je ne suis pas fâchée, juste un peu gênée parce qu'il a touché un point sensible. On me reproche bien souvent d'être trop froide, trop distante, de ne pas sourire assez. Je n'ai pourtant pas toujours été comme ça. Autre fois j'étais une jeune fille joyeuse qui riait pour un rien. Mais ce temps est bien loin à présent...

Je le vois du coin de l’œil s'affairait près d'une armoire. Il soulage ma conscience en me disant qu'il n'a pas attendu trop longtemps avant de me tendre un verre d'eau. Je mets une petite seconde à le prendre en le remerciant. Je n'ai pas vraiment l'habitude à ce genre de petites attentions. Je dois vraiment avoir un grave problème pour en être réduite à ce point là. Ce n'est que lorsque j'avale la première gorgée que je me rends compte que je suis assoiffée. Je le vide d'une traite avant de laisser échapper un soupir de contentement.

Et avant que je ne comprenne ce qu'il m'arrive il s'approche de moi un sourire suspicieux aux lèvres. Qu'est ce qu'il va encore inventer? Pas rassurée pour un rond en l'entendant dire que je ne dois pas salir mes vêtements je joue tout de même le jeu en me laissant faire. Il m'enfile ce qui ressemble à un vêtement et joue à la poupée en passant derrière moi en me disant de m'attacher les cheveux. Entre temps je n'ai clairement pas eu mon mot à dire et c'est avec un air blasé que je découvre ce qui ressemble à un tablier de soubrette.

Attends.... t'es sérieux là?

Un clic, un flash qui me fait papillonner des yeux. Non. Il a pas fait ça qu'en même? Malheureusement pour moi il semblerait que si, il m'a bien prit en photo dans cette tenue. Je dois juste avoir l'air ridicule comme ça... Je lève les yeux au ciel avant de nouer rapidement mes cheveux en deux couettes.

Je te préviens. Je garde cette horreur seulement si tu en mets un toi aussi. 

C'est vraiment un drôle d'oiseau avec ces idées qui sortent de nulle part. Mais il me fait passer de bons moment alors autant jouer le jeu. De toutes façons, ce qu'il se passera dans cette cuisine restera dans cette cuisine. Enfin... j'espère pour moi... je n'ai pas envie que cette photo fasse le tour de l’hôtel.

Bon alors! Il y a quoi au menu?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Cours de cuisine [Pv Evangeline A. Hill]   Ven 15 Mai - 23:13






Cours de cuisine
feat Evangeline A. Hill






Je lui tirais la langue, tel un gamin que je n’étais plus depuis bien longtemps. Malgré tout, j’acceptais ce qu’elle désirait. Je me redressais après avoir vidé mon café pour passer à mon tour un tablier.

- Vos désirs sont des ordres.

Chance pour moi, il était tout de suite plus normal avec uniquement le message ‘c’est moi le chef’. Le pire c’est qu’il était réaliste ! Avec un grand sourire, je lui fit signe de me rejoindre derrière la table. Qu’est-ce qu’on allait faire ? Un cake au chocolat ? Ouais, commençons par simple. Fallait bien avouer aussi que j’avais sérieusement la dalle en réalité.

- Puisque je viens de me lever et que j’ai sérieusement la dalle….. On va faire simple et rapide ! Un cake au chocolat !

Oui, en plus d’être un satyriasique, j’étais également un ventre sur patte. Qui n’avait de cesse de bouffer, le pire étant probablement que je ne prenais pas un seul gramme. Probablement parce que je bouge bien trop pour ce genre de chose…. Enfin bref, pour le moment, j’allais devoir jouer au prof pour une gamine totalement frigide et froide au premier abord. Pourtant, je savais qu’au fond d’elle. Ce n’était qu’une petite chose qui n’attendait qu’on s’occupe d’elle.

- On pourrait probablement l’agrémenter aussi.

Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas fait un speace cake, mais la connaissant elle ne dirait probablement pas non. J’attrapais le premier bol que je plaçais devant ce qui allait probablement être sa place dans un futur très proche quand elle se serait remise du choc du tablier. Je plaçais ensuite le chocolat près de celui-ci. Avant de me rappeler qu’il faudrait peut-être que je mette le four à chauffer. Lui indiquant le bol du doigt.

- Prend la balance, pose le bol dessus, règle pour que ce soit à zéro….. Et pèse 150 g de chocolat.

Rien que dit penser j’en avais déjà l’eau à la bouche. Je terminais avec les réglages sur le four pour aller reprendre ma place près de ma tasse de café que je remplissais à nouveau. Je n’étais que le prof, j’allais surveiller, mais elle ferait tout comme une grande.

- Quand ta finit, met le à fondre dans le micro-onde.

Je bu une nouvelle gorgée de mon café en suivant ses mouvement du regard s’en était presque marrant en fait de la voir faire.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Cours de cuisine [Pv Evangeline A. Hill]   Sam 16 Mai - 15:16

Il me tire la langue, je lui rend la politesse en la tirant à mon tour. Ce sont des gamineries qui sont plus de notre âge mais un peu d'insouciance ne peut pas nous faire de mal. La mienne m'a été arrachée il y a bien longtemps et peut être ai-je besoin de rattraper le temps perdu, de vivre ces expériences qui m'ont été refusées. En espérant qu'il ne soit pas trop tard pour cela. A ma grande surprise il m'écoute et joue le jeu en passant un tablier à son tour. Mais je déchante vite en voyant que le sien est bien moins ridicule que celui que je porte. Tout ce qu'il y a de plus sobre avec une inscription posé dessus. C'est moi le chef... Ben voyons, ça lui ressemble bien ça. Ah là là les mecs... Bizarrement cela m'amuse légèrement mais je me garde bien de le lui montrer.

Je m'approche de la table comme il me le demande et me retiens de sourire en l'entendant. Quinze heures passées et il vient de se lever, ça ne m'étonnes pas le moins du monde. Après tout il doit bien récupérer les nuits mouvementées qu'il passe. J'ai un peu de mal à comprendre comment il peut passer ainsi d'une personne à une autre, emmener une personne dans ses draps pour une partie de jambes en l'air avant de passer à autre chose et partir à la recherche d'une nouvelle cible. Je ne prétends pas être une sainte loin de là. J'ai fait beaucoup de choses dans ma vie dont je ne suis vraiment pas fière. Faire tout et importe quoi, jusqu'à aller dans le lit d'un inconnu pour obtenir une dose en fait parti. Néanmoins la honte me colle depuis à la peau et je ne couchais pas pour les mêmes raisons que Mael alors j'ai un peu de mal à comprendre cet appétit sans fin pour le sexe. Je ne le juge absolument pas c'est juste que je ne serais pas capable d'en faire autant.

Le mot cake au chocolat me tirent de mes pensées. J'ai toujours adoré le chocolat alors je ne peux qu'approuver ce programme. Mais ce que m'interpelle c'est quand il parle de l'agrémenter. Pense-t-il à la même chose que moi? Si c'est le cas je suis encore plus prête à jouer le jeu. Je le saurais bien assez tôt après tout.

Je le vois sortir des ustensiles et des ingrédients avant d'aller vers le four. Puis c'est à tour d'entrer en scène. Je suis sagement ses instructions, en profitant pour piquer un carrée de chocolat au passage. Cela fait une éternité que je n'ai pas cuisiné, je n'ai pas souvent l'occasion de le faire à vair dire. Ces dernières années j'ai très souvent eu beaucoup de mal à manger à ma faim alors mijoter de bons petits plats n'était vraiment pas dans mes priorités.

Le micro-onde se trouvant à côté de l'endroit où le chef Mael a décidé d'établir son post d'observation je dois m'approcher de lui pour faire fondre le chocolat. Pendant que je regarde les secondes s'écouler sur le minuteur une idée me vient à l'esprit. Une idée à vrai dire totalement idiot et infantile. La sonnerie retenti et je sors le bol. Sans vraiment réfléchir je prends un peu de chocolat sur mon doigt avant d'en mettre sur le nez de Mael avec tout l’innocence du monde.

Et maintenant chef?

Il n'a visiblement pas l'intention de m'aider alors autant l'embêter un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Cours de cuisine [Pv Evangeline A. Hill]   Sam 16 Mai - 15:46






Cours de cuisine
feat Evangeline A. Hill





À peine le chocolat fondu que j’en retrouvais déjà sur le bout du nez. Je ramassais la chose avant de le porter à mes lèvres. Excellent comme d’habitude, je trempais à mon tour pour venir lui dessiner un joli sourire sur le visage. Je suçais le reste de chocolat sur le doigt alors que je sortais mon téléphone pour prendre une nouvelle photo.

- Fais risette !

Je me levais pour venir m’installer à côté d’elle alors que j’attrapais un bol que je plaçais devant elle. J’attrapais les œufs et le sucre cette fois.

- Mets trois œufs dedans, avec 100 grammes de sucre et remue bien.

Pendant qu’elle s’exécutait, j’attrapais des mini moules que je commençais à beurrer, beaucoup plus pratique à manger et à transporter quand c’est en petit. Je l’observais faire en silence, elle semblait apprécier ce que je lui proposer comme activité. Je laissais un sourire amusé se dessiner sur mes lèvres. J’attrapais un bol et mettais à fondre le beurre dans le micro-onde.

- Tu veux ajouter quoi dedans comme option ?

Je restais à mon tour devant la machine en attendant que le temps défile sur l’affichage. Ce ne fut qu’une fois que le bip se fit entendre que je sortais le bol.

- Rajoute à ton mélange une cuillère de levure, 50 grammes d’amande et le beurre. N'oublie pas l'option. Puis verse dans le moule.

Je posais devant elle le bol en question. Je jetais un coup d’œil sur le four qui semblait prêt. Je souriais amusé en prenant le sachet de farine. Je prenais une poignée alors que je simulais de vouloir le ranger. Manque de change pour son visage, elle le récolta dans le visage alors que j’éclatais de rire. Je fuyais à l’autre bout de la pièce pour prendre une nouvelle photo.

- Rien à dire… Tu es parfaite comme ça !

J’éclatais une nouvelle fois de rire en observant les photos déjà prises.

- Probablement les meilleures photos que j’ai prises depuis un moment ! C’est un honneur !

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Cours de cuisine [Pv Evangeline A. Hill]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de cuisine [Pv Evangeline A. Hill]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Steve Hill (repost)
» Dictée : Dans la cuisine du vieux chalet.
» Recherche cours/prof de guitare slide sur Paris
» Cut In The Hill Gang
» Recherche cours de batterie (niveau débutant) sur Rennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Murder Hotel :: La salle commune :: Rps-
Sauter vers: