Partagez | 
 

 [hot]ne soirée de plus [ Pv - H. Alistair Robinson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité





MessageSujet: [hot]ne soirée de plus [ Pv - H. Alistair Robinson]   Lun 20 Avr - 13:13






Une soirée de plus
feat H. Alistair Robinson





Bon, il était temps que je rattrape mes déboires causés par chance ou malchance par Lazar. Ce soir, je comptais bien rattraper les choses et ne pas finir seul. Sous peine de très vite finir consumé par mes propres désirs. Je jetais un dernier coup d’œil à ma tenue avant de sortir de ma chambre en direction la discothèque Espérons  que pour une fois je ne croise personne qui aurait dans l’idée de brisé mes plans. Quelle chance avais-je de croiser quelqu’un que je connaissais ? Pas beaucoup vu mon nombre flagrant de rencontres que j’estimais utile de garder.

Mais bon…. Moi et la chance….

Je finis par arriver à la discothèque et après une attente plutôt courte j’entrais finalement dans la pièce. Sombre, chauffé à mort, à croire que les  organisateurs prévoyaient que cela tourne à l’orgie. Non pas que ça me dérange, mais bon… Ce n’était pas du gout de tous. Voyons le bon côté des choses pour une fois ce n’était pas une musique totalement déplaisante que crachais les amplis. Je me faufilais à travers la foule pour me diriger vers le bar.

- Un Cuba libre s’il vous plaît.
- Bien monsieur.

Pendant qu’il me préparait ma commande. Je me retournais pour jeter un coup d’œil dans la salle. Personne en vue pour le moment que je connaissais. Bien que je ne voyais pas le moindre recoin de la salle. Mais pour ce que j’apercevais, je pouvais allégrement juger qu’il y avait de jolis popotins qui se trémoussaient au rythme de la musique. Aucun doute que j’allais passer une excellente soirée. Sans même prendre en compte celui ou celle que j’allais choisir pour faire hurler toute la nuit.

- Voilà monsieur.


Je payais ma boisson et me retournais vers la foule. Bon qui allait avoir la chance de m’inviter bien gracieusement dans sa chambre ? Une femme ou un homme ? Blond, brun, roux ? Trop de choix. Mais je venais à peine d’arriver, le temps était encore de mon côté pour me permettre de choisir. Je bus une autre gorgée avec un sourire amusé. Quel que soit mon choix , je risquais de m’amuser.


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: [hot]ne soirée de plus [ Pv - H. Alistair Robinson]   Lun 20 Avr - 14:19

Alistair avait ouvert la porte de sa chambre et s’était affalé sur son lit. Les rideaux étaient encore tirés à son plus grand bonheur. Il ne servait à rien de faire rentrer la lumière dans un lieu si obscure. Et puis son cerveau douloureux n’aurait pas apprécié. Il avait encore fait la fête hier soir. Encore du sex, de la drogue et de l’alcool. Le demoiselle avec qui il avait couché n’avait pas été des plus amusantes mais il se disait parfois que c’était peut être lui qui se lassait. Il avait souri à cette pensée. Comment pouvait-il en avoir marre du sex ? C’était scientifiquement impossible. Il s’était levé pour se servir un verre de whisky. Il avait bu la boisson d’un trait, se faisant distraitement la remarque qu’il devrait boire des alcools plus forts désormais pour pouvoir ressentir une quelconque satisfaction.

Lorsqu’il avait pris conscience de l’heure il s’était dit qu’il fallait qu’il bouge. Il ne voulait pas rester dans cette chambre, il voulait, non il devait, sortir et aller trouver quelque chose à faire. Rester seul dans cette pièce n’aurait fait que nuire un peu plus à sa santé mentale. Pendant quelques instants il avait réfléchi à un endroit où aller, pour se détendre et oublier juste tout ce qu’il avait vécu, qu’il vivra et qu’il vivait. Et alors, l’idée de la discothèque lui était venue. Cela faisait déjà longtemps qu’il ne s’y était pas aventuré et souvent il arrivait à trouver des personnes à admirer ou à cajoler pour la nuit.  Ainsi il avait été choisir des vêtements plus ou moins chics avec lesquels il arriverait facilement à attirer « sa proie de la nuit ». Optant donc pour une chemise blanche et un gilet sans manche notre jeune Robinson était sorti confiant de sa chambre en pensant ne plus y revenir.

A l’entrée, on l’avait un peu salué pour ceux qui le connaissaient. La chaleur de la pièce l’avait ralenti au départ mais il avait réussi à vite s’y habituer. Se dirigeant presque aussitôt vers le bar il avait commandé un verre de vodka, buvant directement plusieurs gorgées pour brûler son corps de l’intérieur. Il avait parcouru du regard les personnes qui dansaient et avait finir par s’arrêter sur une jolie rouquine. Il avait fini son verre, non sans grimacer de part la force de l’alcool, et était partie la rejoindre. Ca n’avait pas été long et il avait été facile de l’amener dans un coin isolé pour lui faire connaître les plaisirs de la vie. Malheureusement pour Alistair, ça n’avait pas été assez. Aussi, lorsqu’elle l’avait quitté et était retournée danser, notre jeune Robinson était resté sur sa faim. Non, ce soir il ne lui fallait pas une demoiselle, il lui fallait un homme. Il s’était donc rhabillé, reboutonnant de moitié sa chemise – trop flemmard ou trop chaud ? – et était reparti voir le barman pour lui demander un énième verre d’alcool. Il était en train de boire lorsqu’il avait aperçu à ses côtés le nouvel arrivant à la discothèque. Mael Delèze. Un sourire s’était étiré sur les lèvres du jeune garçon et après avoir bu son verre il s’était approché de lui. « Je te préviens, y’a pas grand chose d’intéressant ce soir. (et  il avait plongé ses yeux dans les siens, un grand sourire enjôleur aux lèvres ) mis à part toi, bien sûr. » Ca avait été comme si on avait écouté sa demande et qu’on avait amené cet… ami près de lui, à son plus grand bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: [hot]ne soirée de plus [ Pv - H. Alistair Robinson]   Lun 20 Avr - 15:15






Une soirée de plus
feat H. Alistair Robinson





Je continuais d'observer autour de moi, me délectant de mon verre tranquillement en me demandant qui allait m’accompagner cette nuit. Quand un jeune garçon se glissa devant moi. Un sourire se dessina sur mes lèvres alors que je reconnaissais l’un de mes anciens partenaires et uniques amis du moment. Je veux bien entendu parler d’Alistair Robinson. Le seul que j’accepterais encore volontiers de partager ma nuit. Bien qu’il soit un peu plus qu’un simple plan cul.

- Je te préviens, y’a pas grand-chose d’intéressant ce soir, dit-il en me fixant dans les yeux. Mis à part toi, bien sûr.

Je gardais mon sourire alors que je bus la dernière gorgée de mon verre. Je le reposai sur le comptoir en gardant mon regard fixé dans le sien. Je fis signe au barman de nous resservir la même chose. Les mains vident du jeune homme indiquait clairement qu’il n’avait rien à boire. J’approchais doucement mon visage du sien avec amusement. Je m’arrêtais à quelques millimètres de ses lèvres sachant très bien que je ne serais probablement pas le premier à franchir cette limite.

- Je vais prendre cela comme un compliment, mon cher.
- Vos verres, Messieurs.

Je fouillais dans ma poche à la recherche d’un billet que je glissais sur le comptoir en ne lâchant toujours pas le jeune homme du regard. Est-ce que cela valait réellement la peine que je conte ce qui nous était déjà ensemble ? Nul besoin, nos regards seuls pourraient amplement répondre à vos questions. Car il ne faisait aucun doute qu’une certaine tension se jouait entre nous. Le désir et l’envie nous avaient menés ici, nous venions nous satisfaire. Pourquoi ne pas le réaliser ici et maintenant ? Tout simplement parce que j’adorais jouer avant de passer concrètement à l’acte. Manque de chance pour lui, ou probablement le contraire, j’étais d’humeur joueuse. Tout ceci pour n’attiser encore plus notre désir.

- Comme il semblerait que tu n’es pas trouvé à ton goût….

J’approchais encore mon visage du sien alors que nos lèvres se frôlaient à présent à chacun de leurs mouvements. Je passais doucement ma langue sur mes lèvres touchant les siennes par la même occasion. Alors que je continuais de le dévorer du regard. Car il ne faisait aucun doute que je le désirais et que je le ferais mien ce soir. Je savais ce qu’il valait et qu’il me contenterait bien plus qu’un autre choix qui pourrait se montrer décevant.

- Que devrais-je faire…. Te croire sur parole….

Je laissais doucement ma main remonter le long de son bras. En plus de ses lèvres, je frôlais sa peau toujours plus amusée par la situation. Rien ne m’empêchait de faire le dernier millimètre qui nous séparait. Pourtant, j’avais envie de jouer.

- Ou bien devrais-je aller faire un tour moi-même pour vérifier… ?


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: [hot]ne soirée de plus [ Pv - H. Alistair Robinson]   Lun 20 Avr - 18:02

En réalité, Alistair n’était pas venu spécialement pour s’envoyer en l’air avec n’importe qui ce soir. Il ne cherchait pas spécialement quelqu’un avec qui il pourrait passer un bon moment. Sa seule volonté était de se détendre et de s’occuper. Il s’était certes occupé de la rouquine quelques instants plus tôt mais il était encore trop frais et il avait besoin de plus. Que ce soit pas l’alcool ou la drogue ou encore le sex, il ne voulait pas rentrer à sa chambre ainsi. Il ne savait pourquoi mais l’ambiance qui régnait dans son logement ne faisait que le mettre mal à l’aise et ne faisait que le pousser à sortir. Y rester seul n’était pas quelque chose qu’il appréciait et c’est pourquoi il ne refusait pas d’y amener des conquêtes d’un soir.

A peine avait-il parlé à Mael qu’il avait tout de suite su comment sa soirée allait se terminer et il en était heureux. S’il n’avait pas voulu de relations avec le jeune homme, il ne lui aurait pas parlé et sûrement que le jeune Delèze s’en doutait. Ce dernier s’était approché de lui, si près que leurs lèvres se frôlaient en une caresse aguicheuse. Alistair avait eu envie de l’embrasser presque aussitôt mais il sentait que son camarade n’était pas réellement dans l’optique de la précipitation. Ce n’était pas cela qui allait déranger notre Robinson. Au contraire, plus longtemps ils tourneront autour du pot et plus agréable sera l’acte. Il leur avait commandé des nouvelles boissons que le barman avait su leur apporter le plus rapidement possible. A vrai dire, Alistair avait à peine regardé si sa boisson était faite d’eau ou d’alcool, son regard ne lâchait pas celui de Mael. Au contact de sa langue sur ses lèvres, Alistair avait frissonné. Il sentait tous ses sens se réveiller et il adorait cela. C’était bien la preuve qu’il avait fait le bon choix en s’orientant vers Delèze ce soir.

Après sa dernière réplique, Alistair n’avait pas répondu. Il s’était reculé légèrement de sorte à pouvoir boire son cocktail sans lâcher une seule seconde le regard de son camarade. Il voulait s’amuser ? Parfait, il n’allait pas être déçu. Il avait posé son verre sur le comptoir - en collant au passage son corps à celui de Mael – et avait laissé sa bouche près de l’oreille de son compagnon. « Tu crois vraiment trouver mieux ? » Ces mots avaient été prononcés dans un souffle. Un souffle qui avait caressé la douce peau du Delèze. Puis, pour augmenter quelques peu la tension entre les deux hommes, le jeune Robinson avait déposé un baiser dans le cou de son camarade. Rapide mais rempli des désirs qui les consumaient tous deux.

Et il s’était reculé. Se rappelant que Mael avait préféré faire languir plutôt que d’agir, il s’était reculé et assis à côté de lui, un bras sur le comptoir du bar. Il avait commandé au barman des shoots de tequila pure sans aucun citron. Un alcool tout aussi fort, c’était ce dont il avait besoin. Cinq verres chacun, c’était ce qu’avait demandé notre jeune Robison. « Je te propose un jeu. Je te lance un défi, tu le réalises et tu bois. Et inversement. » En réalité, il n’avait pas vraiment le choix, s’il voulait qu’ils couchent ensemble ce soir il faudrait jouer. « Va toucher les couilles du mec là bas. » Un homme virile, dans la quarantaine qui n’avait pas l’air des plus commodes et qui semblait surtout en train de draguer une demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: [hot]ne soirée de plus [ Pv - H. Alistair Robinson]   Lun 20 Avr - 19:32






Une soirée de plus
feat H. Alistair Robinson





Il avait répondu à son jeu. Ce qui n’en était que plus intéressant pour moi. Il semblait presque apprécier l’idée au final. J’observais les verres de téquila sur le comptoir puis tournait mon regard vers l’homme désigné. J’attrapais mon verre et en but une gorgée. Il ne faisait aucun doute que le défi allait être bien difficile à réaliser. Je bus une autre gorgée en espérant trouver un truc qui pourrait m’aider à réaliser la chose en question. Car il ne faisait aucun doute que l’homme allait très mal le prendre. J’observais la fille qui était avec lui, plutôt mignonne certes, probablement pas assez de formes à mon goût. Mais pas dégelasse pour autant, enfin tout ceci ne m’aidait sérieusement pas dans mon problème.

- Défi acceptez.

Comme dernier encouragement, je finis mon verre d’une traite et me levait. Je dirigeais vers la cible avec un sourire agréable. Je sentais déjà que l’alcool commençait à faire effet ce qui n’en était que plus euphorique. Je n’avais strictement aucune idée de comment cela allait se passer. Je risquais probablement de m’en prendre une avant même d’avoir compris ce qui m’arrivait. Mais c’était le jeu mon grand. Prends ton courage à deux mains. Le jeu en valait la chandelle. Pense à la nuit qui t’attend. Ou du moins c’est ce que semblait me crier ma conscience. Des fois, je ferais presque mieux de mettre mon envie de jeu en silence. Ça m’éviterait probablement le genre de trophée qu’allait m’accorder. L’homme. Mais voyons le côté positif de la chose…. J’étais déjà mort… Je ne risquais donc pas de vivre pire que ce que j’avais déjà. Donc autant se lancer totalement dedans. Ça serait tellement déplaisant après tout de ne pas réussir une chose aussi simple.

- Bonsoir Monsieur.

Toujours grand sourire qui se voulait amical alors qu’il tournait la tête vers moi. La fille aussi d’ailleurs, mais qu’importe elle n’était pas la cible du moment. Mais sans plus attendre, je réalisais le défi et m’étais la main au panier de l’homme qui ne mit guère longtemps à réagir. Il m’attrapa le poignet en me fusillant du regard. J’allais probablement m’en prendre une. Je me préparais d’ailleurs à encaisser alors que la jeune femme éclatait de rire et semblait même apprécier la chose. Mais contrairement à ce à quoi je m’attendais, il ne me frappa pas et se contenta de me fusiller du regard.

- Je ne suis pas de ce bord…. Dit-il entre ses dents.

Je ne cherchais pas à trainer plus longtemps. J’avais réussi mon pari et insister risquait probablement de réellement voir douze chandelles. Je retournais au bar et attrapais un des shoots pour le boire cul sec. Pas de citron pour apaiser les choses. Qu’importe, il y avait bien d’autres choses pour détourner les choses. Je m’approchais du jeune homme, me plaçais entre l’une de ses jambes. Collant nos corps à corps, vrillant une nouvelle fois mon regard dans le sien, j’approchais nos visages pour l’embrasser à pleine bouche. Aussi fougueux que tentateur, il ne faisait de toute façon aucun doute de comment allait terminer notre soirée et qu’importe ce que pensait les gens autour de nous. De toute façon personne ne devait nous prêter attention.

- Parie… Réalisé….

J’avais juste pris le temps de séparer légèrement nos lèvres sans pour autant m’éloigner de lui. Notre désir était présent autant l’attiser à loisir le temps d’une soirée.

- Ton défi sera…. D’aller voir la femme assise dans son coin là-bas…

Je me collais davantage à lui pour être sûr qu’il comprenne bien mon idée de notre soirée. Sachant que la femme en question n'était plus de toute première fraicheur...

- Et fais-la jouir….



© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: [hot]ne soirée de plus [ Pv - H. Alistair Robinson]   Lun 20 Avr - 20:38

Il fallait jouer. S’amuser avant de baiser. C’était comme ça que ça se passait le plus souvent. Il était vrai que parfois Alistair préférait la rapidité  mais lorsqu’on lui proposait il ne disait pas non à un petit jeu salace, encore moins quand c’était avec Mael. C’était ce qu’il lui fallait, quelque chose qui lui permettrait de pimenter sa soirée, quelque chose qui le sortait du quotidien. Les cinq verres de téquila déposaient devant chacun n’attendaient plus que d’être bu. Distraitement, il se demandait s’ils arriveraient à tenir jusqu’au bout mais il s’était dis qu’il s’en moquait. Le but était justement de pousser le désir à son paroxysme.

Lorsque Mael s’était levé pour aller réaliser le défi, Alistair ne l’avait pas une seule seconde quitté du regard. Un sourire aux lèvres il s’était attendu à ce que l’homme le frappe ou quoique ce soit d’autres mais son camarade était revenu vainqueur et indemne. Il avait été quelques peu déçu, mais il ne devait pas jouer le mauvais joueur et accepter cette victoire. Le Delèze avait bu son verre de téquila et – manque de citron sûrement – s’était collé entre les jambes de Alistair et l’avait embrassé fougueusement. Le gout de l’alcool qui venait à peine d’avoir traversé les lèvres de son compagnon avait gagné la bouche du Robinson, attisant de plus en plus son désir. Si ça n’avait tenu qu’à lui il l’aurait sûrement attrapé et obligé à se déshabillé ici même mais il n’était pas un animal et il fallait continuer ce petit jeu qu’il avait lancé.

Ses lèvres s’étaient légèrement détachées des siennes, sûrement de quelques millimètres et Alistair avait eu du mal à retrouver le fil de la réalité. Il avait mis du temps à comprendre les paroles de Mael et à se rappeler où ils se trouvaient, ce qu’ils faisaient et pourquoi ils le faisaient. Son cœur battait la chamade et il n’avait soudainement même plus envie de continuer, voulant directement passer à la case « récompense ».

Alors il lui avait donné son défi. Alistair avait tourné le regard vers la dame, une vielle femme de la cinquantaine qui était sûrement du genre couguar. La faire jouir serait du gâteau, ou peut être pas. Peut être qu’elle serait trop difficile mais Alistair était sûr d’une chose : elle ne saurait lui résister. Il avait donc souri, mordant distraitement la lèvre de son camarade pour lui montrer qu’il était partant. Il s’était levé et d’un pas décidé s’était dirigé vers la femme. Il s’était assis à côté d’elle, se collant presque à son corps. Ils avaient commencé à parler, vaguement, par pure politesse. Et il avait commencé à lui murmurer des mots salaces à l’oreille, ses mains se glissant de plus en plus sur son corps. Elle ne refusait pas de telles caresses et ça se sentait. Tout se corps en demandait plus si bien que le jeune Robinson lui avait fait ce plaisir. De ses mains il lui avait donné du plaisir dans ce coin de la discothèque. Alors qu’elle était au bord de la jouissance, le jeune homme avait lancé un regard de défi à Mael, lui rappelant qu’il n’avait peur de rien. Finalement, lorsqu’il l’avait sentie venir, il avait plaqué sa main sur sa bouche histoire de ne pas trop alerter de monde. Il avait déposé un baiser sur ses lèvres et était parti en gentleman.

En revenant auprès de Mael il avait but d’un trait sa téquila, grimaçant au gout fort et amer de cet alcool. Il était vrai qu’il aurait aimé un citron pour faire passer la chose mais il n’avait rien. Il avait donc subi et attendu quelques secondes que ce gout passe. Et, d’un regard amusé vers Delèze il avait montré sa main. « Tu veux lécher pour que je te prouve que j’ai réussi? » Ce  n’était pas un défi, mais plutôt une nouvelle provocation. Il s’était approché du jeune homme, avait passé sa main humide sur ses lèvres. « Qu’est ce que je pourrais te faire faire ? » Il avait approché sa bouche de son cou et y avait laissé une marque violacé. « Et si tu allais faire une pipe au premier mec venu ? T’as vu, je suis sympa, je te laisse l’embarras du choix. » Il lui avait souris malicieusement et s’était rassis face à lui, absorbant une gorgée de son cocktail.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: [hot]ne soirée de plus [ Pv - H. Alistair Robinson]   Lun 20 Avr - 21:35






Une soirée de plus
feat H. Alistair Robinson





Je suivais le jeune homme du regard. Il réalisait avec perfection son défi. Je souriais amusé, la femme non plus ne semblait pas malheureuse bien au contraire. Il semblait même si prendre comme un dieu au vu des mimiques qu’elle faisait. Je captais l’un de ses regards amusés avant qu’il n’embrasse la femme. Je me mordais la lèvre doucement en regardant les verres qu’il nous restait à boire. Je commençais à douter sérieusement sur la possibilité que l’on puisse les finir avant de craquer. Je retournais le regard vers mon compagnon de jeu alors qu’il revenait vers moi. Après une nouvelle provocation, il me donna son propre défi.

J’observais la foule à la recherche de l’homme à qui j’allais devoir offrir un plaisir gratuit. Je pourrais choisir la facilité et choisir celui à côté de moi. Pourtant, je doutais fortement qu’il accepte aussi facilement. Dommage, fort dommage… Il en aurait probablement des plus agréables, ou un bon début de jeu. Je commandais un nouveau cocktail avec amusement. À première vue, ou du moins dans les hommes présents sur la piste, rien ne correspondait réellement au défi lancer. Tous en train de se frotter contrent une fille. J’attrapais ma boisson pour en boire une gorgée pour me donner du courage et me redressais pour fouiller les endroits sombres.

Je trouvais déjà bien plus facilement des proies bien plus potables. Il ne me restait plus qu’à trouver une proie facile, bien que ce soit un tout autre homme que je désirais en ce moment. Je soupirais doucement. L’idée de lancer ce jeu en devenait bien moins idéale. Qui aurait cru que la tension sexuelle grimperait aussi vite entre nous. Je secouais la tête. J’aurais dû m’en douter au souvenir que je gardais de nos précédentes nuits passées ensemble.

Je repérais ma proie et doucement, mais aussi surement que mon compagnon de jeu. J’avais abordé ma proie, doucement, mais surement je l’avais entrainé dans notre jeu bien malgré lui. Je lui avais ouvert son pantalon pour découvrir son sexe tendu de désir avant de réaliser le défi. Il ne faisait aucun doute que je me débrouillais assez bien au bruit que j’entendais. Je jouais avec lui comme si ce n’était qu’un simple instrument duquel j’essayais d’obtenir la meilleure mélodie alors que je cherchais déjà l’idée du prochain défi. Il ne mit d’ailleurs pas bien longtemps avant de s’abandonner. Dernières caresses, derniers murmures à l’oreille. Je l’abandonnais pour rejoindre mon partenaire de jeux.

- Réussi…. Si tu n’en es pas certain….

J’attrapais mon verre et le vidais d’une traite et en faisait de même avec un second shoot pour oublier ce goût. Alors que j’en désirais un autre. Une nouvelle fois je me glissais entre ses cuisses et vint doucement murmurer à son oreille. Je n’allais pas totalement céder, juste changer la donne histoire d’attiser encore un peu plus le jeu. À voir s’il serait partant.

- Ton prochain défi sera…. De te rendre dans la cabine du milieu des toilettes….

Je laissais ma main remonter doucement sa jambe. Pour venir flirter avec son entrejambe en continuant de le fixer.

- Tu ouvriras ton pantalon…. T’appuieras contre l’une des parois les yeux fermés…..

Je jouais doucement avec le bouton de son pantalon avec amusement alors que j’attrapais doucement le lobe de son oreille entre mes dents.

- Et tu te laisseras sucer par celui ou celle…. Que je t’enverrais…

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: [hot]ne soirée de plus [ Pv - H. Alistair Robinson]   Lun 20 Avr - 22:22

La soirée avait à peine commencer que les deux hommes avaient déjà envie de passer aux choses plus sérieuses. C’était évident et Alistair le savait. Dix gages avant d’aller au lit ? Il pensait quoi ? Qu’il était Marie-Thérèse ?  Non, bien au contraire, il leur serait difficile de finir tous ces shoots. Mais au fond de lui même, Alistair s’en moquait. Tant que le résultat était le même et qu’il parvenait à coucher avec Mael, ça lui était égale.

Le défi qu’il lui avait imposé n’était pas évident à première vue mais il aurait été tout aussi simple et il le savait. Il fallait trouvé un homme qui ne serait pas gêné par le sexe de son ami et le tour était joué. Sauf que dans la salle, les premières personnes que l’on trouvait frottaient leurs parties génitales aux corps de jeunes femmes, tout comme lui l’avait fait il y avait quelques minutes. Finalement, Mael avait trouvé sa proie. Il s’était approché de lui et Alistair ne le lâchant pas une seule seconde du regard, l’avait vu accomplir son défi. Dans son inconscient il avait senti comme une pointe de jalousie qui lui avait donné envie de rattraper Mael et de le ramener à lui mais il s’était contrôlé. Il serait à lui de toutes manières et sûrement qu’il lui ferait des gâteries plus agréables que celle ci.

Son compagnon était revenu vers lui, buvant d’un trait son verre et son shoot pour signaler sa réussite. Alistair lui avait souris, amusé et en même temps excité par tout ce petit jeu qui les entourait. Il s’était encore une fois approché de lui, se collant à son bassin afin d’attiser encore plus le désir qui consumait Alistair de l’intérieur.  Il avait au départ écouté sa voix mais lorsqu’il avait sentie sa main se glisser lentement jusqu’à son entre-jambe, son cœur avait manqué un battement. Il avait néanmoins réussi à comprendre le défi que son partenaire lui avait donné. Le Robinson ne s’était pas levé de suite, essayant de comprendre ce qu’il avait derrière la tête mais au final son esprit était bien trop saoul pour pouvoir aligner deux idées. Il avait alors souris et s’était levé de sa chaise. « J’attendrai ta surprise alors.(il avait approché son visage du sien de sorte à ce que leurs lèvres se frôlent) Ne me fais pas attendre s’il te plait. » Et il était sérieux. Attendre n’aurait fait que descendre l’adrénaline et le désir qu’il avait accumulé depuis qu’ils avaient commencé la soirée.

Il avait donc fini son verre et était parti jusqu’aux toilettes, d’un pas plutôt irrégulier et difficile, l’alcool guidant plus facilement ses pas plutôt que son propre cerveau. Il avait néanmoins réussi à trouver les toilettes et était entré dans la cabine du milieu. Il s’était adossé à la paroi et avait ouvert sa fermeture éclair comme lui avait dit Mael. Il avait gardé les yeux ouverts, trouvant cela stupide d’attendre ainsi. Mais lorsqu’il avait entendu la porte s’ouvrir, il les avait fermés. C’était le jeu, il fallait le respecter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: [hot]ne soirée de plus [ Pv - H. Alistair Robinson]   Lun 20 Avr - 22:43






Une soirée de plus
feat H. Alistair Robinson





Il avait accumulé autant de désir que moi. Il ne faisait aucun doute que la nuit n’en serait que plus agréable. Que plus longue et agréable où nous nous satisferons l’un l’autre. J’attrapais deux autres shoots que je vidais d’une traite. Qu’importe, abandonner nos verres ici. Il était peu probable que nous puissions encore en boire réellement. Nous étions autant l’un que l’autre allumé. Nos cerveaux probablement trop était pour réellement pouvoir chercher plus de défi tout en essayant de résister à l’autre. Après tout, n’étais-je pas le premier à céder à ce caprice ?

Légèrement, voir totalement chancelant, je me dirigeais vers les toilettes. J’y entrais et pénétrais dans la cabine ou il m’attendait déjà comme je lui avais demandé. Je me mordais la lèvre sous un tel spectacle, tellement désirable en cet instant. Qu’il me serait probablement bien compliqué de résister à lui donner bien plus que ce que je lui avais dit.

J’avançais vers lui, résistant à le toucher, ou ne serait-ce le prendre ici et maintenant. Toujours en me mordant les lèvres, je m’agenouillais devant lui profitant une nouvelle fois du spectacle. Je fermais doucement les yeux en me disant qu’il serait probablement bien plus préférable de rentrer dans ma chambre pour se laisser totalement aller à leur pulsion. Je rouvrais doucement les yeux et passais doucement les mains sous son boxer et entreprenais notre défi avec le plus grand plaisir alors que je l’entendais jouer une nouvelle mélodie.

La plus grande question était réellement est-ce que nous arriverons à nos stopper à cela et d’être capable de retourner à notre chambre ? Aucune idée, pour le moment, je savourais le moment où il était totalement à ma merci, totalement dépendant à ce que je lui offrais. Ce qui semblait lui plaisir au vu de comment il réagissait à mes jeux. Je continuais notre jeu jusqu’à sa délivrance. Me mordant la lèvre pour résister à m’envie de le prendre ici et maintenant.

Doucement, je me redressais caressant une nouvelle fois son corps, me collant à lui avec un sourire amusé. Je m’approchais de son oreille pour venir doucement lui murmurer à l’oreille alors que mes mains caressaient toujours ses courbes des plus désirables alors qu’il semblait encore reprendre ses esprits.

- J’espère… Ne pas t’avoir fait trop attendre…


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: [hot]ne soirée de plus [ Pv - H. Alistair Robinson]   Mar 21 Avr - 13:29

Ses yeux étaient fermés mais ses autres sens étaient alertes à tout ce qu’il se passait autour de lui. La porte s’était ouverte et une personne était entrée. Il avait souris en reconnaissant l’odeur de Mael. Il avait donc perdu ? Il n’avais pas réussi à contrôler ses pulsions jusqu’au dernier shoot ? Alistair trouvait cela dommage et en même temps tellement soulageant. Il avait lui-même eut peur de ne pas pouvoir tenir jusqu’au prochain défis.

Son compagnon était resté quelques secondes à le regarder, faisant languir de désir le Robinson. Et finalement, il avait fini par sentir un contact au niveau de son entre-jambe. Il avait souris, amusé et aguiché par cette soirée qui ne faisait que commencer. Mais bien rapidement, son esprit avait quitté sa tête. Mael s’était appliqué à lui donner du plaisir, un plaisir auquel il n’avait pas pu résister. Il ne pouvait pas contrôler les mots qui sortaient de sa bouche, il n’arrivait pas non plus à comprendre pourquoi sa voix s’était faite si différente. Il se serait trouvé ridicule à réagir de la sorte mais aujourd’hui il s’en moquait. Prendre son pied avec quelqu’un n’était plus un pêché et Alistair ne pouvait que se délecter des moments qu’il passait ainsi.

Finalement, son corps n’en avait pas supporté plus. Il avait enfin ouvert les yeux et avait découvert Mael face à lui, s’approchant de son oreille. Pour la énième fois de la soirée, son esprit avait eu du mal à comprendre les mots qu’il lui avait dit. Il fallait qu’il reprenne ses esprits, qu’il reprenne une quasi-maîtrise de son corps, enfin si c’était encore possible. Alors, il avait souris au jeune homme. Il l’avait poussé presque violemment contre la paroi opposée de la cabine et avait plaqué son corps sur le sien. Il n’avait pas su résister à l’envie de l’embrasser fougueusement et langoureusement. Son corps en demandait plus, tellement plus. Il aurait voulu qu’ils passent tout de suite à l’acte mais ce n’était pas ainsi qu’il fallait agir. Ils devaient aller dans une chambre car alors ils pourraient s’adonner à tous leurs désirs les plus fous. « Tu as perdu… » En effet, Alistair avait gagné, il avait su résister aux pulsions et à l’attraction de son compagnon même si il savait qu’au défi suivant il aurait été le perdant. Les mains du Robinson se faisaient baladeuses et après avoir quitté la chevelure de Mael, il en avait descendue une lentement jusqu’à son entre-jambe, déboutonnant et ouvrant son pantalon il y avait laissé entrer dépassant la barrière du sous vêtement. Mais il n’avait rien fait d’autre. Il voulait le faire languir et le « punir » de sa défaite.

Puis, il s’était dis qu’il n’en pouvait plus lui-même d’attendre. Il avait continué ses baisers, se faisant violents et désireux, parcourant le peu de peau qu’il avait à disposition. Et il avait ouvert la porte de la cabine sans lâcher une seule seconde Mael. Il s’était heurté à un obstacle – le lavabo sûrement – mais il n’y avait pas prêté attention. Sachant qu’ils allaient devoir traverser l’hôtel ensemble, Alistair avait remonté son pantalon sans pour autant le reboutonner – à quoi ça servait ? il allait de nouveau l’enlever dans quelques minutes. Il avait pris le visage de son compagnon entre ses mains, l’embrassant avec ardeur pour lui démontrer tout le désir qui l’habitait. Et il avait enfin détaché ses lèvres des siennes. Un sourire amusé aux lèvres, il ne l’avait pas quitté du regard. « Et si on allait dans un endroit plus calme ? »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [hot]ne soirée de plus [ Pv - H. Alistair Robinson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[hot]ne soirée de plus [ Pv - H. Alistair Robinson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EMISSION > Soirée spéciale Dorothée
» Soirée Pirates' Beachparty
» 1ere soirée des déferlantes d'Argeles sur mer
» 2 nouvelles soirées spéciales MYLENE FARMER en Janvier 2006
» soirée rock&roll le 26 février à Lyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Murder Hotel :: La salle commune :: Rps-
Sauter vers: