Partagez | 
 

 It's my room ! [Basile]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité





MessageSujet: It's my room ! [Basile]   Lun 6 Avr - 15:53




 


It's my room !
with Basile L. Perkins.


C'est l'oeil vitreux et le pas chaloupant que Psymon traversait chaque couloir de ce satané hôtel après une soirée bien corsée. Les ravages de l'alcool... La mort avait finalement quelque chose de bon : l'excès ne pouvait plus vous tuer. Adieu les cancers du poumon, ciao les problèmes de foie, bye les accidents vasculaires... Plus rien ne pouvait l'atteindre et, dans ces rares moments, il se délectait de sa non-humanité. N'en avait-il pas le droit ? Après tout... Qu'est-ce qu'était une soirée de beuverie dans une éternité ?
Sa démarche hasardeuse le conduisit enfin à l'ascenseur où il dut composer le numéro de son étage.

« Alors... trois... Non, deux... Jamais deux sans trois donc... »

Quel était son numéro de chambre déjà ? Ce n'était pas le moment d'avoir un trou de mémoire, alors qu'il comptait enfin se coucher. Finalement, son doigt décida pour lui et se posa sur l'une des touches du clavier. Les portes se fermèrent et, d'un geste maladroit, il agrippa fermement la barre mise à disposition des voyageurs alors que le surplus d'alcool ingéré tentait déjà de se frayer un passage jusqu'au monde extérieur. Il se retint difficilement, l'effet de cette boîte de fer accentuant son malaise, et fut ravi d'entendre le " ding " sonore signifiant qu'il était enfin arrivé à destination. Sans hésiter, il lança son pied en avant et s'extirpa de cette machine, lui offrant finalement une belle galette gluante de restes de repas et de vomis odorant. Un peu plus sobre, il aurait au moins grimacé, peut-être même éprouvé des remords pour le prochain passager... Mais là, il s'en fichait. Ignorant l'odeur, l'ascenseur se referma et le jeune homme s'élança en titubant à la recherche de sa chambre, marmonnant les différents chiffres qui composaient son numéro de cellule. Au fond, cet établissement avait des airs de prison. Une prison pour les morts, pour les vivants... Une prison luxueuse mais une prison tout de même.

« Ah bah voilà...! »
Enfin arrivé devant sa présumée chambre, Psymon farfouilla, tâta, vida, ses poches pour retrouver ses clefs et s'appuya sur la porte pour tenter de déverrouiller la serrure mais, à sa plus grande surprise, la porte s'ouvrit d'elle-même et la perte de son appui le fit trébucher et chuter dans un boum significatif. Après quelques jurons, le jeune homme se releva d'un bond et ne chercha même pas à comprendre pourquoi la porte était déjà ouverte, trop imbibé de vodka pour se prendre la tête sur une possible effraction. Son premier réflexe fut de lancer sa veste sur un fauteuil qui trainait là et d'enlever ses chaussures à la hâte, trop pressé d'étreindre son grand et confortable lit vide pour une nuit paisible et réparatrice. Et c'est ce qu'il fit, brisant le silence de la pièce d'un lourd soupir soulagé.
« Putain ce qu'on est bien ! »
Vautré sur ce qu'il considérait comme son lit, Psymon s'étira et profita de ce moment de solitude et d'intimité, de ces quelques secondes précédant un sommeil profond ponctué de rêves étranges qui ne le dérangeront que très légèrement. Seul, dans sa chambre...

Enfin, c'est ce qu'il croyait, du moins.

FICHE © SINENOMINEVULGUS, modifiée par Junya.
Revenir en haut Aller en bas
Marionnette errante

avatar






PETITS PAPIERS :
61

CÉLÉBRITÉ :
Dylan O'brein

COPYRIGHT :
glass skin.


MessageSujet: Re: It's my room ! [Basile]   Dim 17 Mai - 22:24

It's my room !
Basile ∞ Psymon
Le jeune dépendant sexuelle revenait vers sa chambre, le cole de la chemise ouvert, dévoilant son coup marqué de suçons, les cheveux en bataille, la main renversé sur son épaule tenant sa veste pars son index et son majeur. Il se moque bien de son apparence et de se que l'ont peut penser de lui, ce n'est plus vraiment un secret que si on veut passer du bon temps il faut venir le voir, il dit rarement non.  Il marche nonchalamment, souriant légèrement de cette nuit passé avec une jeune femme dont il à déjà oublié le nom.  Il retrouve finalement sa chambre, son lieux à lui ou personne ne vient le déranger ! Sauf que cette nuit il oublie de verrouiller son petit coin de paradis ! Il se rend à son cabinet pour se rafraichir un peu, c'est alors qu'on pénètre dans sa chambre. Il revient torse nu et voit le jeune homme dans son lit ... il rêve ou quoi ? on a drogué son verre sans qu'il ne s'en rende compte ?! Il y a vraiment des gens qui sont sans gêne ici !!!

"Eh ?! Je te dérange peut être ?!"

Il s'approche de l'impudent et le retourne le foutant sur le dos pour être sur qu'il se réveil, il porte sa main à son nez ... Il embaume pas la rose l'inconnue ... au contraire ... Il empeste le vomi ... et l'alcool ... Et dire qu'il à enfoncé sa tête infesté de vomi dans son oreiller ... Il va devoir se passer d'oreiller pour se soir, hors de question de mettre sa tête la dedans ... Il croise les bras attendant que le jeune punk se décide à bouger, il était fatigué et tout se qu'il voulait c'était prendre une bonne nuit de sommeil, il bosse demain lui !

"Tu te décide à bouger oui ?! Je ne suis jamais contre avoir quelqu'un dans mon lit, mais je préfère toujours savoir qui et surtout, je préfère les sélectionner !"

   
Code by Silver Lungs


Spoiler:
 

_________________


   - Goddamn rigth, you'll be death of me -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
It's my room ! [Basile]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soulseek et son tutorial pour accéder à la room Techno World
» Room 204 / Fordamage mardi 26 avril MoJoMaTiC Montpellier
» Asbury Park, The Press Room, 26 février
» Marilyn's Dressing Room
» Mark at the Room on the Broom - London (01.12.2012)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Murder Hotel :: La salle commune :: Rps-
Sauter vers: